Ambassade de France en Arménie
10 décembre 2019

Les films français primées dans les festivals de cinéma arméniens en 2019

L’année 2019 a été couronnée de succès pour les films français présentés dans les festivals de cinéma arméniens. Pas moins de 7 productions ou coproductions françaises ont remporté un prix.

Lors du festival Rolan dédié au cinéma jeune public, deux films français ont été primés : Le Petit Spirou, de Nicolas Bary (2017), adaptation de la célèbre bande-dessinée franco-belge de Philippe Tome et L'enfant chameau, court-métrage de Chabname Zariâblors qui traite, sous des allures de conte moderne, du noir sujet de l’esclavage des enfants.

Le festival Kin, dont la programmation met à l’honneur les femmes réalisatrices, a décerné son premier prix  au court-métrage Dunk de l’artiste protéiforme Sophie Martin (2018) qui traite de la solidarité et de la puissance du collectif.

Affiche de "L'extraordinaire voyage de Marona" -  Nicolas Bary au festival Rolan - Affiche de "Dunk"

Le cinéma d’animation n’est pas en reste puisque 4 productions françaises ont été primées au cours du festival ReAnimania. L’extraordinaire voyage de Marona d’Anca Damian, narrant avec tendresse la vie d’une petite chienne (France, Belgique, Roumanie, 2019), a remporté le premier prix dans la catégorie « long métrage ». Step by Step de Simon Lehembre (2018) a été lauréat dans la catégorie « Meilleur clip de musique animé ». La vie de château de Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathaniel H'limi (2019), qui aborde le travail de deuil autour d’une tragédie collective avec les yeux d’une enfant, remporte le prix dans la catégorie «  Télévision et Education ». Enfin, le court-métrage d’animation Mémorable de Bruno Collet (2019), réalisé avec des marionnettes et des effets spéciaux en 3D, dépeint un couple de septuagénaires, animé par un amour indéfectible malgré la maladie d’Alzheimer, remporte la Mention spéciale dans la catégorie « court-métrage ».




Cliquez sur les titres des films pour découvrir leurs bandes-annonces !